tourisme

«No tinc por ! No tinc por !», le message catalan après l’attentat en Espagne

«No tinc por ! No tinc por !», français « Je n’ai pas peur ! Je n’ai pas peur !» est le message d’unité lancé par une centaine de milliers de personnes rassemblées le vendredi ayant suivi les attentats à Barcelone place de Catalogne.

Les touristes sont optimistes

Contre toute attente, le double attentat en Espagne a eu des effets différents sur les touristes présents sur place. Certains ont mis fin à leurs vacances, mais bon nombre d’entre eux ont toutefois choisi de ne pas repartir et de terminer leur séjour. Les professionnels du tourisme ont également confirmé que de nombreux autres ont maintenu leur départ vers cette destination.

Sujet a lire : Cinq trucs pour profiter la cusine vietnamienne

Pour Richard Vainopoulos, président de TourCom, les touristes sont fatalistes face à la recrudescence du terrorisme qui atteint pratiquement tous les pays et ils s’adaptent donc à la situation. Cependant, un recul des départs vers l’Espagne ne serait pas à écarter.

No tinc por ! le message catalan d’unité contre le terrorisme

Au lendemain des attentats, un deuil national de trois jours a été décrété. 100 000 personnes, toutes nationalités confondues se sont retrouvées sur la place Catalogne à Barcelone en hommage aux victimes pour observer quelques minutes de silence. Parmi la foule silencieuse, le roi Felipe, Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol et Carles Puigdemon, le président de la région catalane étaient également présents. Des milliers d’applaudissements et un «No tinc por, no tinc por !» se sont élevés brisant le silence assourdissant. «No tinc por! », soit « Je n’ai pas peur !» se veut être un message d’unité contre le terrorisme.

A voir aussi : Investir en Polynésie : quelques informations à prendre en compte

La Rambla rouverte au public

La prudence est cependant de mise. La réouverture de la Rambla au lendemain des événements a été accompagnée d’un déploiement de nombreux policiers sur la place. Le taux de fréquentation de l’endroit est presque resté le même. D’ailleurs, le vendredi, des milliers de Barcelonais et de touristes sont venus sur les places non seulement pour se recueillir, mais aussi pour allumer des cierges, déposer des mots d’encouragement, et prouver qu’ils n’avaient pas peur.

Vous pourriez également aimer...